Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > AMD propose la fonction logicielle Dynamic Local Mode pour les Ryzen Threadripper WX

AMD propose la fonction logicielle Dynamic Local Mode pour les Ryzen Threadripper WX

AMD annonçait début octobre que certains processeurs Ryzen Threadripper de seconde génération (microarchitecture Zen+) bénéficieraient très prochainement d'une nouvelle fonctionnalité logicielle baptisée Dynamic Local Mode (DLM) censée optimiser leurs performances dans certains cas.

Le constructeur profite du lancement, aujourd'hui, des processeurs Ryzen Threadripper 2920X et Ryzen Threadripper 2970WX pour activer cette fonctionnalité DLM par l'intermédiaire de la mise à jour 1.5 de l'application d'overclocking Ryzen Master.

Cette option DLM du Ryzen Master est strictement réservée aux deux processeurs les plus performants de la gamme Ryzen Threadripper V2 à savoir le tout nouveau 2970WX (24 cœurs) et le 2990WX (32 cœurs) sorti cet été. Les deux autres CPU 2920X et 2950X en sont privés tout comme évidemment les Ryzen Threadripper de première génération. Cela s'explique par le fait que les modèles X disposent de deux dies, tous les deux directement connectés à la mémoire vive DDR4 alors que les modèles WX utilisent une méthode d'accès hybride à la mémoire locale. Deux des quatre dies du CPU bénéficient d'un accès direct à la mémoire locale alors que les deux autres dies y accèdent par le lien Infinity Fabric qui relie les dies entre eux.

C'est d'ailleurs ce design hybride qui permet à ces processeurs WX de fonctionner sur les cartes mères existantes basées sur le chipset X399 mais cela provoque en contrepartie une baisse des performances de certaines applications dont les threads sont exécutés par un ou plusieurs cœurs qui n'ont pas un accès direct à la mémoire. Pour palier à ce problème, AMD a imaginé une solution logicielle, le Dynamic Local Mode, qui se charge de faire basculer automatiquement sur les cœurs les plus rapides (ceux avec accès direct) les applications qui nécessitent une latence mémoire la plus faible possible (comme les jeux vidéo) alors que les autres applications gérant le multi-threading pourront continuer à utiliser plusieurs autres cœurs à leur guise.

D'après AMD, les gains du Dynamic Local Mode pourraient atteindre jusqu'à 47 % dans le jeu vidéo Battlefield 1 (en Full HD et DirectX 12) avec le CPU Ryzen Threadripper 2990WX et Windows 10 x64 1803. Mais les chiffres fournis par AMD montrent une amélioration des performances qui se situe plutôt aux alentours de 10 à 20 % dans la majorité des autres jeux testés avec le Dynamic Local Mode activé (Alien : Isolation, Far Cry 5, PUBG...).

Concrètement, la fonction Dynamic Local Mode est implémentée sous la forme d'un service système pour Windows qui mesure en temps réel le temps processeur utilisé par chaque thread. Les threads sont classés du plus au moins gourmands et les plus consommateurs sont automatiquement transférés sur des cœurs pouvant accéder directement à la mémoire locale. L'activation du Dynamic Local Mode se fait dans la nouvelle version 1.5 de l'application Ryzen Master. Il suffit de faire passer l'interrupteur correspondant sur ON.

Ce Dynamic Local Mode fait vaguement penser à la technologie Turbo Boost Max Technology 3.0 pour les processeurs concurrents HEDT Intel Core X sauf que cette dernière identifie les cœurs pouvant monter le plus haut en fréquence (au lieu du type d'interconnexion avec la mémoire vive) et que les utilisateurs peuvent gérer manuellement une liste d'applications à exécuter sur les cœurs les plus rapides alors que la solution d'AMD est totalement transparente pour l'utilisateur.

A noter que la version 1.5 de l'outil d'overclocking AMD Ryzen Master est annoncée comme uniquement compatible avec les processeurs Ryzen Threadripper 2nd Gen (X et WX). Pour l'ensemble des autres CPU Ryzen (Ryzen 1000/2000 Series, Threadripper V1), il faut se contenter pour le moment de la précédente version 1.4. Une prochaine mise à jour réunifiera sans doute à un moment ou à un autre le support de tous les processeurs Ryzen.

Sachez aussi que les drivers des chipsets AMD 300/400 Series et des APU AMD ont été mis à jour en fin de semaine dernière. Cela concerne par exemple les drivers eMMC, GPIO et USB mais aussi les drivers SATA RAID et NVMe RAID. AMD ne précise pas si leur installation pour le chipset X399 présente un intérêt relatif au mode DLM mais dans le doute mieux vaut le faire.

Téléchargement


Actualité publiée par Julien Sambourg le lundi 29 octobre 2018 à 19:14
Commenter cette actualité
Marque associée : AMD
Catégories associées : Carte mère Processeur Barrette de mémoire
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
AMD Fusion for Gaming
AMD propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique ATI Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à AMD. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

Les pilotes IDE VIA
Le constructeur VIA a souvent été critiqué pour la qualité de ses chipsets mais également pour celle de ses différents drivers. Il faut bien reconnaître qu'en ce qui concerne les pilotes IDE de VIA, c'est le flou le plus total pour l'utilisateur, essayons d'y voir plus clair.

Happyish | Karel Čapek | └ Büro & Schreibwaren