1x08 SuperCampeones 2018 | Criminal Minds: Suspect Behavior Serie TV Streaming Download | Applied Science
Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > VROC en version d'essai de 90 jours dans les drivers Intel RSTe 5.2

VROC en version d'essai de 90 jours dans les drivers Intel RSTe 5.2

Lors de l'annonce des processeurs HEDT LGA 2066 Core X Series (Skylake-X) et de leur chipset X299, Intel dévoilàit à la surprise générale la fonctionnalité Virtual RAID on CPU (VROC) qui doit permettre d'interconnecter directement les périphériques de stockage aux 44 (ou 28) lignes PCIe 3.0 du CPU sans passer par le chipset afin d'éliminer ce goulot d'étranglement et ainsi d'offrir des débits nettement supérieurs pour les grappes RAID de SSD NVMe.

Hélas, comme nous l'avons vu plus récemment, Intel réserve dans un premier temps le Virtual RAID on CPU aux stations de travail professionnelles et aux serveurs basés sur les plateformes Purley (Xeon Scalable Skylake-SP LGA 3647 + C620 Series) et Basin Falls (Xeon-W Skylake-W LGA 2066 + C422). La compatibilité éventuelle du chipset X299 et des CPU Core X avec le VROC ne devrait être annoncée que plus tard sans que l'on en sache plus pour le moment.

Une première version 5.1 des drivers Rapid Storage Technology Enterprise a tout de même vu le jour au mois de juillet pour prendre en charge ces nouveaux CPU et PCH. Selon nos constatations de l'époque, la version 5.1 du RSTe intègre bien le nouveau pilote Volume Management Devices (VMD) indispensable à l'activation du mode VROC.

En revanche, ce n'est qu'à partir du pilote RSTe 5.2, sorti ces derniers jours, que l'intégralité des fonctionnalités VROC sont prises en charge. Dans ce pack RSTe 5.2.0.1215 (pilote 5.2.0.1194), Intel indique en effet avoir ajouté des fonctions manquantes comme le démarrage (boot) sur un volume RAID NVMe géré par le contrôleur Virtual RAID on CPU (VROC). Par déduction, seuls les volumes de données (et non les lecteurs systèmes) devaient être supportés dans la version 5.1. Intel parle également du support de la fonction Close RAID Write Hole qui permet d'enregistrer les opérations d'entrée/sortie des volumes RAID 5 VROC dégradés afin d'éviter la perte des données en cours d'écriture lors d'une coupure d'alimentation électrique et cela sans utiliser de batterie de secours.

Comme nous le révélions au mois d'août, le VROC fonctionne par défaut en mode Pass-Through (ou Pass-Thru) c'est à dire que les SSD NVMe connectés au CPU via le contrôleur VROC sont vus du système comme de simples lecteurs sans possibilité d'en associer plusieurs en RAID. Seul l'achat d'une licence, matérialisée par une clé physique à brancher sur la carte mère, permet de débloquer les modes RAID 0/1/10 (clé VROC Upgrade Key Standard) et RAID 0/1/5/10 (clé VROC Upgrade Key Premium). La disponibilité et les tarifs de ces clés ne sont malheureusement pas encore connus à ce jour.

Par ailleurs, on apprend que la technologie VROC est utilisable gratuitement en mode Premium avec ces drivers RSTe 5.2 pendant une période d'essai de 90 jours sans qu'il soit nécessaire de posséder déjà une clé optionnelle. Voilà qui permettra donc aux utilisateurs de se faire un avis par eux-mêmes sur les performances réelles de cette solution de RAID VROC à condition bien sûr de posséder plusieurs SSD ainsi qu'une carte fille PCIe dédiée pouvant les accueillir.

La période d'essai de trois mois débute non pas lors de l'installation des drivers RSTe mais lors de la création du premier volume VROC. Pendant la période d'essai, l'utilisateur dispose de toutes les fonctionnalités du mode VROC Premium sauf l'interface graphique de configuration Pre-OS (VROC UEFI HII) qui n'est pas rendue disponible par Intel. Les volumes RAID peuvent donc uniquement être configurés depuis l'interface graphique RSTe sous Windows. A noter qu'à l'issue de ces trois mois d'essai, les volumes RAID créés sont toujours visibles dans l'interface mais il n'est plus possible d'accéder aux données qu'ils contiennent jusqu'à ce qu'une clé valide soit achetée et insérée. Il faut donc utiliser cette version d'essai de VROC pour test uniquement sous peine de perdre les données stockées si l'on ne souhaite pas s'engager sur cette solution !

Hormis la fonctionnalité Virtual RAID on CPU, ces drivers Rapid Storage Technology Enterprise 5.2 supportent bien entendu également le contrôleur historique SATA (et le contrôleur secondaire sSATA) intégré dans les chipsets professionnels C422, C620 Series ainsi que dans le modèle HEDT X299. Ce contrôleur peut évidemment être utilisé gratuitement (si l'on peut dire vu le tarif d'une telle plateforme) en modes SATA AHCI ou SATA RAID (0, 1, 5, 10) sans achat d'une clé optionnelle et cela aussi bien avec des disques durs que des SSD. Il ne permet toutefois pas de profiter du niveau de performances optimal requis par plusieurs SSD NVMe en RAID. Seul le VROC et l'interconnexion directe des périphériques de stockage au CPU offrent des débits optimaux.

PCH Intel supportés par les drivers RSTe 5.x

  • C422
  • C621
  • C622
  • C624
  • C625
  • C626
  • C627
  • C628
  • X299 (VROC pas encore supporté)

Le PCH X299 ne supportant pas encore le VROC, l'utilisation de ces drivers RSTe 5.2 pour ce dernier ne présente pour le moment que peu d'intérêt par rapport aux habituels drivers RST 15.x hormis peut-être l'usage de l'utilitaire en ligne de commande RSTCLI ou d'autres fonctions spécifiques (logging...). Il est par ailleurs fort probable que le pilote VMD intégré dans ce pack ne s'installe pas puisque la visibilité du périphérique matériel VMD sur plateforme X299 nécessitera probablement une mise à jour du BIOS/UEFI des cartes mères LGA 2066 actuelles.

Drivers Intel Rapid Storage Technology Enterprise 5.2.0.1215 WHQL pour Windows 7/10/2012 R2/2016 64 bit (x64)




Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Boîte à outils SanDisk SSD Dashboard
Les Solid-State Drive (SSD) bénéficient régulièrement de mises à jour de leur logiciel interne (firmware) afin d'améliorer leurs performances et leur compatibilité. Pour effectuer cette mise à jour simplement, SanDisk propose l'application SSD Dashboard qui offre également bien d'autres fonctionnalités de maintenance et d'optimisation que nous vous présentons dans ce dossier.

Guide de mise à jour des SSD
Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.